Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 07:51

         Mon cours ne c'étant pas vraiment bien passé, je suis dépité. Et là j'apprends au détour d'un couloir, qu'un enseignant c'est fait fracturer son pare-brise de voiture durant la journée, alors que celle-ci se trouvait sur le parking des professeurs. De toute évidence, ceux sont 2 élèves qui ont fait le coup, car une caméra du collège a filmé la scène (V.Le collège.), mais la vidéo n'est pas suffisamment nette pour distinguer leurs visages.

 
         Bon, je continue mon avancée vers la salle des profs, j'arrive à l'intérieur et j'entends parler d'un nouveau sujet : une intrusion !
 
         Je demande des explications. Pour me voir raconter, que dans la nuit, un groupe d'adolescents (probablement des élèves une fois de plus) a passé la grille du collège pour venir devant les portes extérieures des bureaux des principaux et tenter de les fracturer.
 
         Je me dis qu'il est temps de rentrer avant qu'il me tombe une nouvelle histoire sur le coin du nez. J'arrive devant le bureau du CPE, une enseignante explique qu'un élève lui a craché dans le dos durant le cours et c'est un 6ème !!!
 
         Cette journée fût particulièrement éprouvante, le plus difficile c'est de se dire que le lendemain il faut revenir. Et le lendemain, lorsque nous prenons le RER, nous nous demandons qu'elles seront les événements qui vont venir "agrémenter" notre journée.

         C'est une journée comme nous les aimons tant, une journée banale de fin d'année en somme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 2 : Néotitulaire (2006-2007).
commenter cet article

commentaires

Tigibus 10/09/2007 01:09

Là, j'avais rien dit ! Mais puisque quelqu'un reprend le reproche que je te faisais récemment, je me sens obligé d'ajouter quelques mots.Tu vois, je continue à lire ton blog malgré les fautes tout. Parce que j'aime son côté vrai, sans fard. Grâce à toi, je pense que ceux qui critiquent les profs prendront conscience de ce que peut être ce métier. Et les collègues en difficultés se sentiront moins seuls.Après tout, on leur a tellement collé de gentilles étiquettes aux profs : fainéants, nuls, toujours en vacances, toujours absents, payés à rien foutre, donneurs de leçons (private joke) et j'en passe, qu'une de plus ne se remarquera pas beaucoup. Même si c'est celle d'analphabète.Et, si je peux ajouter un conseil : accroche-toi, ne laisse pas tomber. Si quelques élèves te pourrissent la vie, les autres ont besoin de toi. Là, tu débutes par le pire, donc ça ne peut que s'arranger.Courage, donc, et sans rancune...

Le prof à la dérive 10/09/2007 13:03

Je ne suis pas rancunié, donc tout va bien ;-)

Jacquot 09/09/2007 23:23

tu devrais relire tes textes pour supprimer les fôtes d'autuagraf' assez hénaurmes tout de même ; ça la fout mal

Le prof à la dérive 10/09/2007 13:02

Je te rassure, je me relis !!!Enfin j'essaye...:-(

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.