Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 07:45
         Nous disposons d'un parking pour nos véhicules. Ce parking est à l'image du collège, il est donc clôturé avec une grille de 2m50 (V.Le collège), la grille pour l'entrée des voitures ainsi que le portillon qui donne dans la cour s'ouvre avec une clef, il y a également une caméra pour surveiller le tout.
         Mais cela ne suffit pas, car il y a de temps à autre (de manière rarissime) des soucis sur les véhicules des enseignants, impacts de cailloux, et même voiture incendiée (ceci est arrivé une fois, la voiture était restée la nuit) ! Car si les personnes extérieures ne peuvent s'introduire dans le parking, ils peuvent envoyer des objets en tout genre.
         Eh oui, vous l'aurez compris l'enseignant part sereinement au travail en laissant sa voiture dans un abri "anti-banlieue" inefficace. Donc toute la journée, l'enseignant se demande "Dans quel état vais-je retrouver mon véhicule ?" en plus de la question "Vais-je ressortir indemne du cours ?".
         Dernière idée trouvée pour solutionner ces problèmes, installer un filet de protection au dessus du parking à partir de la grille de 2m50 je vous le rappelle.
 
         Je transmets maintenant le problème du parking à nos salles de cours, de la voiture à l'enseignant plus exactement.
 
         Dans quelques années, les enseignants feront cours avec une vitre blindée qui séparera l'espace vital de l'enseignant (le bureau et le tableau) de celui des élèves (tables et chaises). Ainsi, nous serons préservés de la jungle urbaine, à l'image des caisses de station essence, des guichets RATP, des guichets de la poste… Cette zone de protection sera notre seul salut, car oui, nous sommes une espèce menacée.
 
         Il est vrai que c'est une vision un peu noire de notre futur mais tellement réaliste… Nous avons déjà gravi une marche dans cet amoncellement de violence. Pour preuve, le principal du collège peut demander si il le souhaite une présence policière dans son établissement. Actuellement, je ne connais pas d'établissement dans ce cas, mais jusqu'à quand, cela restera ainsi…

Partager cet article

Repost 0
Published by Le prof à la dérive - dans Chapitre 2 : Néotitulaire (2006-2007).
commenter cet article

commentaires

caro 13/06/2007 03:19

tu pourrais commander à sarko une tenue de CRS en attendant...bon courage à toi!

Le prof à la dérive 14/06/2007 15:13

Tu as raison, il va probablement pensser aux profs pendant les vacances, mais il ne nous réserve probablement rien de bon.

Beuleu 11/06/2007 10:40

je me remettrai de ce traumatisme ... et je continuerai la lutte, na ! Oui à la résolution, non au solutionnage !!! ;) ;) ;)

Le prof à la dérive 11/06/2007 12:25

Promis, je ferais attention la prochaine fois :-)

Castafiora 08/06/2007 17:13

Proald, merci pour tes réponses. Concernant Flickr, tu n'as pas à être désolé. J'imagine que si tu crée ton compte (gratuit) ce sera sous un pseudo bien différent de celui que tu emploies ici pour rester complètement en dehors de ce blog et te faire plaisir autrement .C'est une très bonne idée de répondre à chacun dans une autre couleur.A bientôt...

Le prof à la dérive 11/06/2007 12:19

C'est l'avantage du net, l'anonymat.

Le Fantasio 06/06/2007 22:29

Il faut changer de métier mon vieux... vous n'êtes pas fait pour ça. Ils vont vous bouffer tout cru.

Le prof à la dérive 07/06/2007 13:06

Si je ne suis pas fait pour ça, les autres profs le sont-ils ?

Antonio 06/06/2007 19:23

Le parking est souvent un problème. Un prof  de St Denis (93) me confier qu'il preférait prendre les transports en commun plutôt que sa voiture, quitte à traverser à pied la cité mais en venant un peu plus tôt le matin, pour ne pas croiser trop de monde...Je pense que le prof doit rester un peu plus qu'un guichetier de la RATP, non ? Le contact humain est important dans ce métier. un guichetier on peut le remplacer par un distributeur automatique (de plus en plus en souvent d'ailleurs), le prof non. Ou si, dans une oeuvre de science fiction !

Le prof à la dérive 07/06/2007 13:05

Moi je pense clairement, que le prof peut être remplacé dans certain cas, par une personne possèdant, une armure, une matraque, un casque... Par contre il faut absolument qu'ils soient plusieurs, sinon, la situation se retournera contre eux !

Beuleu 06/06/2007 09:58

Nooooooooooooooooooooooon !!!Pas solutionner !!! (se tape la tête contre les murs) Résoudre !!! Même si ce néologisme de journaliste incapable de conjuguer un verbe du 3° groupe est maintenant dans le dictionnaire ... Aaaaaaaaaaaaah le traumatisme de la journée ... Pour un retour de visite sur ton ce blog, quel choc !!!! ;)

Le prof à la dérive 07/06/2007 13:03

Je suis vraiment navré de t'avoir causé un traumatisme. Par contre, tu viens de m'instruire en m'apprenant un nouveau mot "néologisme". ;-)C'est la mode d'utiliser un mot obtenu par déformation ou dérivation de l'original.

Castafiora 06/06/2007 09:18

Au sujet de l'orthographe, j'ai acheté un petit livre en pensant à toi hier. "Libérons l'orthographe ! - Pour en finir avec l'exception française" de Maryz Courberand - Editions Chiflet&Cie - 10 Euros. Je te copie les deux phrases citées au début du livre :La première est une dédicasse de l'auteure :"A tous ceux qu'ON montre du doigt parce qu'ils font des fautes d'orthographe.... et à ON qui, parce qu'il en a bavé pour apprendre l'orthographe, pense que tout le monde doit en baver aussi"La deuxième est de Josette Rey-Debove - directrice de la rédaction, Le Robert, 2001 :"L'usage c'est vous, c'est moi, c'est nous."Comme tout cela n'a rien à voir avec le Parking, pourquoi ne ferais-tu pas un billet très ouvert où ON pourrait te laisser des petits mots comme celui-ci ? Bonne journée, Proald.

Le prof à la dérive 07/06/2007 12:59

C'est plutôt intéressant, merci pour ce message.Tu me demandes des choses que je ne sais pas forcément faire. Je vais voir ce que je peux faire...Sinon, pour me contacter, les personnes peuvent toujours le faire à travers le formulaire de contact disponible en bas de la page.

Castafiora 06/06/2007 09:09

On se croirait dans un film de science fiction là ! Je me demande vraiment où tu peux te trouver géographiquement ! Certains l'ont sûrement deviné mais moi, je ne connais pas la banlieue (je l'ai connu du temps des petits zoizeaux et des petites fleurs, et j'ai trvaillé à Evry aussi il y a une vingtaine d'années....).Bref, il n'y a pas grand'chose à dire sur ce billet, sauf de te laisser un peu de tendresse et de te redire que ceux qui viennent ici te soutiennent et t'apprécient.Alors, tu as été voir Flickr ? Tu as fait un album sous un pseudo quelconque ?

Le prof à la dérive 07/06/2007 12:57

Je suis malheureusement dans un endroit quelconque que tu peux trouver n'importe où en banlieue parisienne, je suis même persuadé qu'il y a bien pire.Je suis allé voir Flickr, c'est pas mal du tout, mais je n'ai pas fait d'album photos, désolé.

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.