Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traducteur

Rechercher

Blog à voir

logo luki bancher

 

Archives

Texte Libre

Twitter ;) ...  Facebook

XIII. L'exemple des profs !

29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 21:31
Photo : Ministère de la justice, Paris.

Photo : Ministère de la justice, Paris.

 

Depuis les attentats de Charlie Hebdo, de nombreuses personnes s'interrogent sur le rôle de l'école. Comment inculquer les valeurs républicaines à nos enfants ? La question est posée, mais pour moi, nous nous trompons dans la réponse à apporter. La ministre de de l'Education Nationale ainsi que la plupart des politiciens, veulent instaurer une nouvelle "matière", un nouveau cours, pour justement expliquer / apprendre le respect, la laïcité, ...

Moi je ne comprends pas pourquoi ! A quoi cela sert d'apprendre, alors que ces règles élémentaires ne sont pas appliquées au quotidien dans de nombreux établissements difficiles ?

 

Voici quelques exemples :

- Les élèves qui gardent leurs blousons en cours, il faut se battre au quotidien pour qu'ils les retirent, d'autant que certains collègues ont laissé tomber cette lutte.

- Les élèves qui ne prennent pas leurs cours, qui sont certes déscolarisés, mais qui gangrènent (le mot est dur, mais c'est exactement ça) toute une classe.

- Les élèves qui insultent les enseignants, ils obtiennent tout au plus quelques jours d'exclusions, ...

- Même chose pour les menaces !

 

 

De plus, on nous parle à tout va de laïcité, mais quelle mascarade !

Avant même de l'enseigner APPLIQUONS ce grand principe.

 

Voici à nouveau quelques exemples, qui à mon sens sont une entorse grave au principe même de laïcité :

 

- Les élèves qui disent à tout va (tous les jours), "sur le Coran", "Inch Allah", "..."

- Les élèves qui sont habillées avec un Jilbab en cours, comme cela sauf qu'elles ne mettent rien sur la tête.

- Les élèves et les parents qui rentrent voilés dans l'enceinte du collège, lors des réunions parents professeurs par exemple.

- ...

 

L'école républicaine, n'est plus laïque depuis longtemps ! Et aucun homme politique a réellement agi sur le sujet. Sujet qui leur est si cher lorsqu'ils s'expriment  en public !

 

Mais de tout cela, je n'ai absolument rien entendu dans les divers débats, propositions qui ont pu avoir lieu !

 

 

En conclusion :

Les événements liés à Charlie Hebdo ont subitement réveillé les consciences, mais cela aura-t-il un réel impact sur notre quotidien ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Proald
commenter cet article

commentaires

bilfusée 21/07/2015 09:30

Pour le coup je suis complètement d'accord avec vous qu'il y'a un problème de fond dans le respect de valeurs dans les écoles.

Enseignantathée 28/05/2015 23:23

L'école n'a jamais été laïque.
A partir du moment ou le calendrier scolaire est basé sur des jours religieux chrétiens, on ne peut pas vraiment parler de laïcité à l'école. Et ce ne sont certainement pas les musulmans le problème du départ.

Proald 12/06/2015 22:25

Déjà il faudrait bannir les vacances de "Toussaint, Noël, ..." et parler de vacances d'Octobre de Décembre, ... Et pourquoi pas les décaler en effet ...

electricien paris 9 01/02/2015 16:17

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Cristophe 30/01/2015 09:18

L'autre jour, un copain a voulu rentrer son vélo dans mon garage mais il avait une roue voilée, je l'ai renvoyé chez lui, pas de ça chez moi !

Proald 06/02/2015 14:28

^^

C'est pour vous

Visiteurs

Le reste est là ...
Pour lire le 1er article, il faut lire le dernier !!! (c'est du plus récent au plus ancien)

Lexique.

Grand corps malade : Education Nationale.


Le prof de Math : Le rap du CPE.

Les Zrofs : La 4°3.

Jean Dell : L'instituteur.

Les Fatals Picard : La sécurité de l'emploi.

livre-d-or.gif
Me contacter. 

Locations of visitors to this page  

Les articles discutés :
XXXVII.Un élève qui crie sur...le prof.
XLIX.Odeur suspecte.
XLVII.Le surveillant.
L.La note de vie scolaire.
LI.La censure.
XXXVIII.La reconnaissance.